Dr Marjory Rué - Centre de chirurgie Endoscopique du Rachis - 6 Rue Georges Negrevergne - 33700 Mérignac
05 56 51 51 60 Contact et Rendez-vous
Opération Hernie discale lombaire - Tout ce que vous devez savoir

Opération hernie discale lombaire : tout ce que vous devez savoir

Une opération d’une hernie discale lombaire comme toute chirurgie, incite à se poser des questions.

Souvent, la peur et les doutes surviennent à l’annonce d’une prochaine intervention chirurgicale.

Pour pallier à ces moments de questionnement et pour se rassurer, l’idéal est donc, dans un premier temps, d’en apprendre plus sur les modalités de l’intervention, sur les risques de complications, sur l’équipe qui interviendra pendant votre opération, sur le matériel utilisé, sur l’expérience et la réputation du centre qui pratique l’opération et sur les suites opératoires comme la rééducation, la cicatrisation…

Et pour vous y aider, voici tout ce que vous devez savoir en ce qui concerne une opération d’une hernie discale lombaire :

Opération hernie discale lombaire : pourquoi ?

A quel moment ?

En cas de hernie discale lombaire, plusieurs solutions existent pour soulager la douleur. La prescription d’anti-inflammatoires et d’antalgiques par exemple est le premier réflexe qu’adoptera votre médecin. Des infiltrations peuvent également être prescrites.

En revanche, si les douleurs persistent et ne diminuent pas, l’opération de votre hernie discale est à envisager après 6 à 8 semaines sans amélioration.

L’opération est également envisagée en cas :

  • de paralysie,
  • de syndrome de queue de cheval (troubles musculaires et problèmes sphinctériens),
  • lorsque la sciatique dure depuis trop longtemps (mieux vaut ne pas laisser plus de 6 semaines, au risque d’une atteinte des racines nerveuses trop sévère),
  • d’anomalies de la sensibilité (hypo ou anesthésie, dysesthésie)

Dans quel but ?

Le but d’une opération d’une hernie discale lombaire est de retirer la compression exercée sur vos racines nerveuses. Pourquoi ? Tout simplement pour réduire la douleur sciatique (si le nerf sciatique est touché) ou crurale (douleur causée suite à la compression ou l’inflammation d’un nerf au niveau des vertèbres) et supprimer les symptômes inhérents à cette compression.

Opération hernie discale lombaire : comment ?

L’opération se déroule sous anesthésie générale et ne dure que 30 à 45 minutes.

Un petite incision sera réalisée, permettant au chirurgien d’écarter les muscles, et accéder au canal lombaire afin de retirer la hernie discale.

Votre temps d’hospitalisation lui n’est que de 24 à 72h. Notamment grâce à l’application du protocole RRAC (Récupération Rapide Après Chirurgie).

Alors comment expliquer un tel progrès et des conditions aussi avantageuses ? Tout simplement grâce à l’investissement et aux années de recherche de chirurgiens qualifiés dont le Dr Destandau  qui a mis au point l’Endospine. Cet outil révolutionnaire a ainsi permis de réaliser des chirurgies endoscopiques du rachis.

Si vous êtes atteint d’une hernie discale lombaire, et que vous souhaitez être pris en charge rapidement par l’équipe qu’a formée le Dr Destandau avant sa retraite, envoyez votre dossier directement au centre de chirurgie endoscopique du rachis à Bordeaux Mérignac.

Qu’est-ce qu’une chirurgie endoscopique ?

Une chirurgie endoscopique est dite “mini invasive ». Comprenez par là que l’incision cutanée réalisée est plus petite que pour une intervention chirurgicale classique.

Ainsi, les muscles et les tendons sont beaucoup moins traumatisés favorisant ainsi une récupération et un retour à domicile et à ses activités courantes plus rapide.

Durant cette intervention, un endoscope (longue tige tubulaire munie d’une caméra et d’une lumière) est utilisé permettant de visualiser la zone souhaitée.

A noter également, que cette technique diminue les risques de complications infectieuses. Cela est notamment dû au fait qu’aucun instrument ne touche la peau pendant toute la durée de l’intervention.

Une chirurgie qui supprime définitivement toutes les douleurs ?

Cette chirurgie, bien qu’efficace, ne supprime pas forcément toutes les douleurs. En effet, si la compression des racines nerveuses a duré trop longtemps, plusieurs jours ou semaines de prise d’antalgique sont encore nécessaires.

Dans certains cas rares, la chirurgie peut ne pas avoir l’effet escompté et le patient sera alors dirigé vers un centre de rééducation, une école du dos ou un centre de soins de la douleur.

Le but d’une opération de hernie discale lombaire n’est donc pas de réparer le disque mais de retirer la partie qui comprime le nerf.

La possibilité que la hernie réapparaisse n’est également pas à écarter. Dans ce cas elle peut être précoce, c’est-à-dire réapparaître dans les jours qui suivent l’intervention ou le plus souvent tardives (correspond à 5 % des cas au centre de chirurgie endoscopique du rachis).

Enfin, en cas de troubles de la sensibilité, plusieurs semaines (voire mois en cas de paralysie) sont également à observer avant un retour à la vie normale et une récupération complète n’est jamais sûr à 100 %.

Opération hernie discale lombaire : quelles complications ?

Comme toute chirurgie, des complications peuvent survenir. Gardons quand même à l’esprit que ces complications restent rares. Les risques chirurgicaux sont maîtrisés. Elles peuvent être de plusieurs types :

  • hématome comprimant les nerfs
  • brèche durale
  • hémorragie post-opératoire
  • plaie vasculaire
  • infections locales ou générales
  • diabète
  • hypertension
  • pathologie psychiatrique
  • douleurs dûes à une inflammation des racines nerveuses
  • douleurs neuropathiques
  • un moins bon contrôle de sa vessie (incontinence urinaire par exemple)

Toutes ces complications, même si elles peuvent apparaître restent fort heureusement rares et les résultats demeurent très bons.

Opération hernie discale lombaire : et après ?

Dans les 10 à 15 jours qui suivent l’opération, le patient cicatrisera et des douleurs inflammatoires peuvent survenir. Il lui sera recommandé de bien marcher.

Bien entendu, des séances de kinésithérapie sont prescrites pour renforcer le dos et les abdominaux et la reprise du sport (lien article) est possible rapidement.

La marche à pied, le vélo et toutes les activités quotidiennes (bricolage, jardinage) sont fortement recommandées dans le cadre de la rééducation du patient.

Opération hernie discale lombaire : par qui ?

Une opération d’une hernie discale lombaire peut se pratiquer par plusieurs types de chirurgiens. En effet,un neurochirurgien ou un chirurgien orthopédique peut intervenir dans ce type de chirurgie.

En revanche, il doit absolument être un spécialiste de la chirurgie du rachis.


Une opération d’une hernie discale lombaire est ainsi une opération mini invasive si vous optez pour une chirurgie endoscopique du rachis.

Nous vous invitons également fortement à opter pour un chirurgien spécialiste du rachis, comme c’est le cas pour notre centre chirurgie du rachis à Bordeaux. Spécialisé dans ce type de chirurgie, c’est la garantie d’une prise en charge rapide et efficace et également l’assurance d’avoir les meilleurs spécialistes à votre service. Si vous êtes concerné par une opération d’une hernie discale lombaire, contactez-nous dès maintenant pour en découvrir davantage ou nous envoyer directement votre dossier ici