Dr Marjory Rué - Centre de chirurgie Endoscopique du Rachis - 6 Rue Georges Negrevergne - 33700 Mérignac
05 56 51 51 60 Contact et Rendez-vous

Comment soulager la cervicalgie ?

Comme environ 40 % des français est-ce qu’il vous arrive d’avoir régulièrement des douleurs au niveau du cou ? Si c’est le cas, vous êtes probablement atteint de cervicalgie. Qu’est-ce que c’est exactement ? Est-ce que cela peut empirer ? Faut-il consulter ? Quels sont les remèdes pour prévenir et soulager une cervicalgie ? Réponses et conseils dans notre article ci-dessous :

Cervicalgie : définition

De nombreuses personnes ressentent occasionnellement des douleurs ou des raideurs au niveau du cou. Dans de nombreux cas, cela est dû à une mauvaise posture ou à des mouvements répétés. Dans d’autres cas, la cervicalgie est causée par une blessure résultant d’une chute ou d’un sport de contact.

La plupart du temps, la cervicalgie n’est pas un problème grave et peut être soulagée en quelques jours.

Mais dans certains cas, la cervicalgie peut être le signe d’une blessure ou d’une maladie grave et nécessiter l’intervention d’un médecin.

Si votre douleur au cou persiste, si elle empire ou si elle s’accompagne d’autres symptômes, nous vous recommandons vivement de contacter votre médecin.

Cervicalgie : quelles causes?

Il existe plusieurs types de cervicalgie.

  • La cervicalgie symptomatique : dans ce cas précis, la cervicalgie constitue un symptôme et non la maladie en elle-même. Cela peut résulter d’une maladie infectieuse, tumorale ou encore d’une maladie inflammatoire.
  • La cervicalgie commune : plusieurs causes d’apparition peuvent intervenir ici.

On peut citer :

-une activité sportive intense : touche plus généralement les adolescents et les jeunes adultes, la douleur rencontrée peut irradier vers le milieu du dos et jusqu’aux épaules

-une activité professionnelle qui engendre des mouvements répétés du cou.

  • La cervicalgie liée à un traumatisme

Communément appelé “le coup du lapin », ce type de cervicalgie s’observe le plus souvent après un accident de voiture lors d’un choc par l’arrière.

  • le canal cervical étroit : est un rétrécissement du canal rachidien (dû à l’arthrose) qui exerce alors une pression sur la moelle épinière ou les racines nerveuses à la sortie des vertèbres.

Cervicalgie : que faire pour soulager la douleur ?

Quel traitement pour la cervicalgie ?

Plusieurs solutions existent pour soulager la douleur. Une erreur fréquente chez les patients atteints cervicalgie est d’arrêter de bouger. En effet, ceux-ci pensent généralement à tort que bouger aggravera la douleur et l’ensemble de leurs symptômes. C’est en fait l’inverse.

Il est ainsi vivement recommandé de continuer de bouger sans gestes brusques. Mais également de recourir :

  • pendant les premiers jours, à une bouillotte ou un coussin chauffant
  • la prise d’antalgique et d’anti-inflammatoires est recommandée pour soulager la douleur.

Vous pouvez également :

  • utiliser un oreiller adapté : ce dernier doit vous permettre d’adopter un bon alignement entre votre cou et votre tête.
  • éviter au maximum les positions inconfortables et adoptez une bonne position que vous soyez sur votre canapé, ou sur une chaise derrière un ordinateur.
  • éviter de rester trop longtemps dans une position figée, et n’hésitez pas à faire des pauses.
  • masser la région cervicale avec l’huile essentielle de lavande ou de menthe poivrée pour détendre vos muscles.
  • si le stress a été observé comme un facteur d’apparition, essayez de vous détendre et pratiquez un forme de relaxation comme la méditation. Cela peut grandement vous aider.
  • pratiquer des exercices et étirements spécifiques : vous pouvez pratiquer plusieurs exercices pour soulager votre cervicalgie. Vous pouvez par exemple consulter cette vidéo ici.
  • développer et d’entretenir la musculature de votre cou (grâce à la kinésithérapie par exemple) pour éviter que cela se reproduise

Les thérapies alternatives peuvent également être très efficaces telles que :

  • l’acupuncture
  • l’hypnose
  • les traitements chiropratiques
  • le massage
  • stimulation électrique transcutanée des nerfs (TENS)

Veillez à consulter un professionnel agréé lorsque vous utilisez ces méthodes.

Si la douleur persiste : consulter votre médecin

Votre médecin procédera à un examen physique et prendra connaissance de vos antécédents médicaux complets.

Même si cela ne semble pas lié, vous devez également informer votre médecin de toute blessure ou de tout accident récent, de tous les traitements pris.

Le traitement des douleurs cervicales dépend du diagnostic. En plus d’une anamnèse et d’un examen physique approfondi  par votre médecin, il se peut que vous ayez besoin d’un ou plusieurs examens complémentaires tels que :

  • une IRM cervicale
  • un scanner cervical
  • des radiographies
  • des analyses de sang
  • un électromyogramme

En fonction des résultats, votre médecin peut ensuite vous adresser à un spécialiste.


La cervicalgie comporte ainsi de nombreux facteurs d’apparition et touche aussi bien les jeunes adultes que les personnes âgées.

Plusieurs solutions existent pour soulager la douleur. Dans de rares cas,si la douleur persiste et s’accompagne d’autres symptômes : la chirurgie doit être envisagée. C’est votre cas ? Nous vous recommandons alors d’opter pour un centre spécialisé dans ce type de chirurgie comme ici dans le centre de chirurgie endoscopique du rachis à Bordeaux Mérignac.